"Ca j'aime" en vidéo - fé )( en live invités au concert de Didlec à Bagneux

La vidéo de "Ca j'aime" de fé )( au concert de "Didlec et ses amis" à Bagneux le 18 novembre 2011, très bien entourés, par Fred à la batterie, Gilbert du groupe Discorde à la basse et Didlec en seconde voix.
Spéciale dédicace pour Didlec qui avait choisi ce titre.
Encore un GRAND MERCI à lui de nous avoir fait confiance en nous offrant un espace sur sa scène...
Quel est le comble pour une chanteuse ? De ne plus avoir de voix ! Un peu dommage, mais bon... Enjoy !

dimanche 15 janvier 2012 11:37 , dans Chansons


"Partie" en vidéo - fé )( en live invités au concert de Didlec à Bagneux

Une 2ème vidéo de fé )( au concert de "Didlec et ses amis", "Parti(e)", bien épaulés par les musiciens des Locataires : Jean-Mi, le bassiste et Gaston, le batteur. La qualité des images et du montage sont le fruit de l'excellent travail de Vincent et son équipe de France Reportage.
La voix n'était pas meilleure et tout n'était pas au carré comme l'aurait voulu Manu, mais comme dirait l'autre : "the show must go on" !

dimanche 15 janvier 2012 11:26 , dans Chansons


Player

 pour vous donner des ailes... )(


 

lundi 30 mai 2011 23:24


Ca j'aime


TOUS DROITS RESERVES - - mars 2010

C'est le printemps... Fin de l'hibernation, il est temps de mettre un peu le nez dehors.
Qu'est-ce qui fait encore tourner le monde ? Testez une petite mélopée sur le désir, façon .

Ca j'aime

 

Bar, boîte, gymnase

La soirée de base

Petite-bourgeoise

Ou villageoise

Musique de jazz

Ca danse, ça jase

 

Nos yeux se croisent

On se jauge, on se toise

On s’apprivoise

Avant les phrases

L’approche sans noise

L’invit' en phase

 

{Refrain}

Ca… j’aime

Ca… j’aime

« Carpe diem »

 

Une Javanaise

Ré sol fa dièse

Tes gras balèzes

Belles parenthèses

M’enlacent, m’apaisent

Ne m’en déplaise

 

Ta fraise, ma fraise

Se frôlent, se taisent

Nos yeux se braisent

Se font la synthèse

Je suis bien aise

Que l’on se plaise

 

{Refrain}

 

Panache cervoise

On se paraphrase

Ta main arase

De mes reins la base

Et elle écrase

Ma taille de hase

 

J’ai chaud, je m’envase

Mes joues s’embrasent

J’exulte narquoise

Je rougis d’emphase

Et rêve d’extase

Passion framboise

 

{Refrain}

 

Mes lèvres cerise

Que tu goûtes surprises

Disent des sottises

Soumises, acquises

Elles cèdent éprises

Sous ton emprise

 

Redonne tes bises

Ces gourmandises

Pleines d’expertise

Délices exquises

Qui forcent, aiguisent

Ma convoitise

 

{Refrain}

 

Je danse à ta guise

Tes entreprises

D’étreintes concises

Que j’analyse

Me paralysent

M’enlisent, m’attisent

 

Comme tu me grises

Tu m’érotises

Je t’idéalise

Et je culpabilise

Est-ce un strip-tease

Qui se précise ?

 

{Refrain}

 

Naît l’hypothèse

Claire, sans malaise

Qu’on feinte, qu’on biaise

Raconte foutaise

Qu’on lâche nos chaises

Et qu’on file à l’anglaise

 

Un doute me pèse

Si je suis mauvaise

Mais je trip punaise

Je cuis sur tes braises

Bon dieu qui je lèse

Si tu me déniaises ?

mercredi 31 mars 2010 22:51 , dans Chansons


Mon coeur de bois


TOUS DROITS RESERVES - - novembre 2009

is back to the blog... Nice to see you again !

Un déménagement, des vacances et quelques galères matérielles plus tard, s'est remis à l'ouvrage. Voilà notre dernière démo, perfectible, une compo imagée, mélancolique et un peu planante ; à écouter vautré... juste avant de laisser un com' ! {#}

 

Mon coeur de bois

 

Tu me racontes ta vie, un conte, qui a mal tourné

Je connais par cœur tes peines, ton cœur fragilisé

Toutes tes histoires et tes déboires m’ont tourmentée

Le chaud, le froid, mon cœur de bois ne connaissait pas

 

{Refrain}

Sous mes haillons, pauvres chiffons, triste, efflanquée

Mes yeux vairons, deux gros boutons dépareillés

Mon teint de brute en toile de jute mal rembourrée

Mon seul pied bot, nu, sans sabot, enraciné

Mes bras en croix, tendus vers quoi ?… écartelés

Mon coeur de bois n’en finit pas de dessécher

 

J’ai mal, j’ai froid quand tu t’en vas en fin d’ journée

Je suis si triste, car je n’existe que pour t’aider

Tu m’abandonnes, je ne suis bonne qu’à protéger

Dans l’ vent, la pluie, tes fleurs, tes fruits, ton potager

 

{Refrain}

Mes bras en croix, tendus vers quoi ?… écartelés

Mon coeur de bois n’en finit pas de se fendiller

 

J’exhorte en douce qu’une bise me pousse pour m’envoler

J’en ai des spasmes et mon fantasme : me transformer

Sans honte je songe que je m’allonge à ton coté

Je serais réelle, je serais belle, tu m’aimerais

 

{Refrain}

Mes bras en croix, tendus vers toi, écartelés

Mon coeur de bois n’en finit pas de s’enflammer

mercredi 24 février 2010 18:32 , dans Chansons


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à fe

Vous devez être connecté pour ajouter fe à vos amis

 
Créer un blog